http://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/ACTUALITE/Environnement/Bobo-La-Terre-dit-tout-sur-ses-parents

Quoi de neuf dans cet almanach 2012 qui vient juste de sortir ?

« La famille des messagers de Bobo La Terre s'est agrandie avec l'arrivée dans l'équipe de bénévoles de Nadège Huguet, animatrice du goût, qui va nous aider à développer le projet en qualité de coordinatrice. Car le projet lancé en 2009 à l'occasion de l'Agenda 21 du pays Vendômois a pris de l'épaisseur et de la notoriété. »
Ce développement, vous l'envisagez comment ?

« Toujours avec l'association Bidonville qui reste le foyer de Bobo. En 2000, l'almanach était sorti à 2.000 exemplaires contre 2.500 cette fois, comme l'année dernière. Si tous les exemplaires de 2011 n'ont pas trouvé acheteur, l'excédent ayant été offert, nous avons réussi à couvrir nos frais d'édition. Et nous espérons bien qu'après avoir travaillé bénévolement, réussir à toucher 1 € chacun de droits d'auteurs par album vendu pour cette édition 2012. Mais l'important est ailleurs puisque Bobo est vraiment devenu l'ambassadeur de l'écologie. »
Qui sont les parrains de Bobo en 2012 ?

« On retrouve la cave des vignerons de Villiers, l'office de tourisme, Valdem, mais aussi des représentants du monde économique avec une compagnie d'assurance, un prestataire de service, des organes de presse... Et tout le milieu scolaire pour qui nous allons travailler encore davantage par le biais du Plan national d'alimentation pour lequel Nadège est missionnée. »
A quoi sert cet almanach ?

« D'abord à être un almanach comme tous les almanachs en vente en librairies. (12 €). Mais en plus, il peut servir de cadeau et être vecteur de communication. Plusieurs de nos partenaires en ont d'ores et déjà acquis un certain nombre : 100 pour la Région, le Département, la Lyonnaise des Eaux, Groupama, 200 pour le Pays de Vendôme, 250 pour la communauté de communes du Pays de Vendôme... »
Cette année encore, vous signez la carte de voeux du ministère de la Ville de Maurice Leroy. Une belle aubaine pour la notoriété de Bobo ?

« Une commande de prestige de notre personnage, retenu face aux projets de boîtes de com parisiennes, pour une carte imprimée en Loir-et-Cher à pas moins de 15.000 exemplaires ! »
Et quels projets dans les cartons ?

« Une BD faisant la synthèse de ces trois ans autour des économies d'énergie, du tri des déchets... Et des projets d'objets dérivés. Et toujours plus de nouveaux amis. »

Propos recueillis
par Édith Van Cutsem